Ce livre fut écrit à Bussac par le gendre de notre ancien maire, Gustave Fort qui habitait Rocheffollet.

Le Silence de la mer, publié le 20 février 1942, fut le premier livre des Éditions de Minuit, fondées clandestinement à l’automne 1941 par Vercors (pseudonyme de Jean Bruller) et Pierre de Lescure.
Le récit met en scène une famille française qui oppose son silence à l’officier allemand qu’elle a été contrainte de loger, révélant ainsi “la vie sous-marine des sentiments cachés, des désirs et des pensées qui nient et qui luttent”. Vercors invitait les Français à refuser l’occupation allemande, la trahison de Pétain et les pièges d’une propagande prônant le mariage des deux peuples, alors qu’elle masquait la barbarie et la servitude. Sa nouvelle fit entrer le livre en guerre, en proposant une voie d’insoumission aux écrivains, et connut un grand retentissement dans le monde.
Les autres écrits, qui accompagnent Le Silence de la mer, ont pour cadre la France occupée par l’Allemagne hitlérienne. Tous invitent l’homme, conscient de ses devoirs, à l’engagement et à la dignité.