L’abeille saintongeaise

Président: Jean-Louis Renard, 10 chemin du vieux bourg

 Tel: 06 07 48 16 25  –  mail: renard.jeanlouis@wanadoo.fr

Cette association bussacaise à but non lucratif regroupe des apiculteurs des cantons voisins et tous ceux qui désirent adhérer. Elle est adhérente au syndicat apicole départemental de la Charente-Maritime (SAD17) et à la fédération sanitaire apicole départemental de la Charente-Maritime.

L’association a pour objet général l’étude et la défense des intérêts de l’apiculture. Elle a pour but:

  • de concourir au progrès de la science et de la pratique apicole, à l’étude des phénomènes zoologiques et entomologiques intéressant l’apiculture moderne.
  • de favoriser la pratique des meilleures méthodes api les meilleures méthodes apicoles adaptées à notre région, d’expérimenter et faire connaître les meilleures races d’abeilles et les instruments les plus perfectionnées de l’agriculture moderne

Actions en cours:

  • donner aux adhérents les moyens de limiter le développement du varroa (acarien vivant au dépend des abeilles) grâce à des produits ayant une autorisation de mise sur le marché et dans le cadre d’un plan sanitaire d’élevage
  • développer la lutte contre le frelon asiatique par une extension du piégeage des reines fondatrices au sein de chaque commune

La municipalité s’associe à la lutte contre le frelon asiatique en fournissant gratuitement à chaque famille bussacaise un piège à frelons à installer dans son jardin.

Ils seront distribués lors d’une réunion d’information le 11 février à 18h30 salle municipale.

Lors de cette réunion Monsieur Renard fera une présentation du frelon asiatique et ses différences avec le frelon européen et donnera des informations pratiques pour l’installation des pièges, leur maintenance, et le suivi des prises.

Monsieur Renard a organisé également, auprès des enfants de l’école en classe de CM1/CM2, une présentation du monde des abeilles et des frelons afin de les sensibiliser à l’intérêt du piégeage

Pourquoi piéger?
Comment piéger?
Quand piéger?